We are working on developing the site not in its latest version

ABOUT US – ZOOM IN

ABOUT US

ABOUT US

QUI NOUS SOMMES

Définition de Zoom in

L’association Zoom In est une organisation de la société civile qui comprend un groupe de militant.e.s de différentes nationalités uni.e.s par les objectifs et valeurs adoptés par l’association.

L’association jouit d’une indépendance totale et croit en l’importance d’une coopération entre toutes les associations de la société civile, les conseils municipaux, les personnalités sociales et les élites intellectuelles en Syrie et à l’étranger.

Les membres de l’association qui croient en ses buts sont solidaires des Syriens et défendent les principes des droits de l’homme.

Les membres de l’association sont unis par leur croyance en les principes entérinés par les Déclarations des Droits de l’homme

de 1789 et 1793 ainsi que par la Convention Européenne pour la Protection des Droits de l’Homme et ses protocoles additionnels.

Elle contribue à améliorer et faire appliquer les accords internationaux et régionaux dans les domaines du droit

d’asile, de la loi civile, politique, économique, sociale et culturelle, à combattre l’injustice, l’illégalité et les abus.

Tout comme l’intolérance et toutes les formes de racisme et de discrimination.

LICENSE

Nos VALUES

Transparence, professionnalisme, humanité, honnêteté et paix.

Zoom In a été créé début 2012, après un besoin urgent que des associations

de sociétés civiles en Syrie jouent un rôle majeur dans le développement

et l’avancement d’une société démocratique.

 

La première étape a été une réunion des membres fondateurs le 20 avril 2012.

Nous avons créé les bureaux principaux et sommes tombés d’accord

que M. Mustafa Kentar serait le directeur de l’association et le

représentant des relations publiques en Syrie et à l’extérieur du pays.

Zoom In a commencé son travail en 2012 avec les efforts d’un groupe

d’hommes et femmes syriens qui ont œuvré pour améliorer le rôle de la

société civile, défendre les libertés et les droits de l’homme et continue

à travailler et mettre en place un nombre conséquent de projets

importants dans tous les secteurs.

OBJECTIVES DE NOTRE ORGANIZATION

Aider et protéger les réfugié.e.s et victimes

de guerre. L’intégration des Syrien.nes dans leurs pays d’accueil.

Soutenir les femmes et défendre leurs droits.

Travailler pour apporter la paix et la démocratie en Syrie.

Le développement durable, la protection environnementale

et le relèvement précoce.

Affirmer que ces buts et valeurs contredisent toute forme de radicalisme.

Notre MISSION

Une institution de service de développement social qui cherche

à faire progresser la Syrie au rang des sociétés

démocratiques, civilisées et avancées et qui est consciente

de la nécessité de travailler sur la question du genre.

Aperçu des orientations et des projets de l’association

1- Construire la paix

Titre du projet – Ambassadeurs de la Paix-

Le problème à résoudre est le suivant : conflits violents entre des groupes au nord-ouest de la Syrie

– Kurdes – Arabes – Druzes – Groupes idéologiques séculiers

– populations indigènes et déplacées. Via une formation et une

logistique sécurisée afin de faciliter leur intervention dans la résolution des conflits.

– Il n’y a aucun autre projet similaire dans la région.

Le but : construire la paix et obtenir une coexistence pacifique dans le nord-ouest de la Syrie.

Bénéficiaires : directeurs directs. 45 intéressés et possibilité pour les leaders locaux de résoudre le conflit. 30% de femmes.

Bénéficiaires indirects : des groupes ethniques, politiques, raciaux plus vulnérables et différents

2- Mise en valeur des femmes

Titre du projet : les femmes sont le noyau de la société.

Le problème : l’absence des femmes dans la sphère politique
et dans la représentation adéquate dans la vie politique et sociale.

Il n’y a pas assez de projets de ce type dans la région.

Le but : les femmes pour qu’elles participent à la vie politique et l’initiative  de la paix.

Région : nord-ouest de la Syrie

Bénéficiaires : 1.000 femmes locales et 45 femmes-leaders… 30% des femmes déplacées

3 – Promotion de la démocratie

Le problème : la faiblesse des forces démocratiques, leur faible
capacité à influencer et leur division. Ainsi qu’une compétition négative entre elles.

Non, Il y a un projet similaire dans la région.

Titre du projet : Forum des activités politiques démocratiques.

Le but : mobiliser les forces démocratiques (alliance ou partenariat)
et transformer la compétition négative et conflictuelle en coopération
et coordination.

Région : nord-ouest de la Syrie

Bénéficiaires : 45 leaders de 5 groupes politiques
démocratiques, 5 groupes de la société civile, 3 groupes religieux ethniques, 30% de femmes.

4- Violence basée sur le sexe

Le problème et ses causes : exposer les femmes à tous types de violence et la société qui néglige de défendre ces cas.

Nous avons mené un questionnaire auprès de 850 femmes et filles.

De surcroît, il n’y a aucune activité similaire dans la région.

Le but : fournir une protection temporaire afin de protéger les
femmes qui sont victimes de violence et mener des campagnes
de mobilisation et de plaidoyer afin de réduire ce fléau.

Bénéficiaires : 75 femmes – 15 femmes avaient besoin d’eau ou de protection.

Les bénéficiaires indirectes sont des femmes ou des filles en général.

La région est dans le nord-ouest de la Syrie.

5- Jeunes Leaders

Le projet des Jeunes Leaders vise de jeunes Syriens, hommes ou
femmes, avec une série de formations et des activités pour développer
leur capacité à leur permettre de développer leurs talents intellectuels et créatifs.

Le but général du projet est :

–  d’améliorer la conscience culturelle et intellectuelle de jeunes gens

– de les éloigner d’une idéologie extrémiste en les motivant
à montrer leurs talents

– de les suivre afin d’accomplir de plus grandes victoires
et d’améliorer la participation des jeunes dans la société.

Travail institutionnel et civil via l’apprentissage en surmontant
les problèmes sociétaux. Le résultat prévu est l’augmentation
du pourcentage de jeunes gens qui participent à des activités
créatives (au-delà de 30%). Ceci afin d’inciter le reste des
jeunes à pratiquer leurs passions.